Lilit Hovhannisyan

Lilit Hovhannisyan etait en concert a Hamalir (équivalent de Bercy), a Yerevan, ce samedi 9 mars dernier. L’ambiance etait au top, les costumes -qu’elle dessine- exquis, et sa voix monumentale.

Lilit Hamalir

Publicités
Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Sur les ossements des morts, Olga Tokarczuk

C’est un roman, offert par ma douce Lucie, qui possède une trame entêtante et mystérieuse. La cosmogonie, l’éthologie, et l’enquête sur plusieurs meurtres se mêlent et convainquent cette vieille femme, vivant en Pologne, près de la Tchéquie, que les astres se sont alignés pour donner une énergie vitale et vengeresse aux animaux de la foret qu’on avait tant de fois maltraités et dépecés. Cette traque n’intéresse pas les policiers, mais passionne et inquiète madame Janina Doucheyko. Les morts se suivent et se ressemblent. La chute de cette histoire est désarmante.

9782369141150-uk-300

Publié dans Non classé | 1 commentaire

La dictature des ronces, Guillaume Siaudeau

Un petit roman offert par ma mère, la riguette joliyette canaillette. Une histoire de 140 pages qu’on doit lire en une fois, comme une respiration.
Il part s’occuper de la maison d’un ami sur une île pendant un mois. Et le récit devient alors étrange, car les personnages, les insulaires, sont vraiment hauts en couleur.
Une ballade onirique dans l’imaginaire de l’auteur.
Un livre agréable, un auteur prometteur.

51M3uHS97rL._SX210_

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’enfance d’un magicien, Hermann Hesse

Cinq nouvelles d’un de mes auteurs préférés, parmi Honore de Balzac, Marguerite Yourcenar et Maylis de Kerangal.
Ces nouvelles traitent de l’adolescence et des aventures qui jalonnent cet âge jusqu’a la maturité. La religion, les bonnes mœurs et la nature s’entremêlent joyeusement.
Ces histoires, très inspirantes, permettent une lecture aérée et dissociée. Un excellent livre de chevet, ou pour voyager. Osez l’aventure !

L_enfance_d_un_magicien

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’araigne de Henri Troyat

Ce roman, écrit en 1938, a reçu le prix Goncourt la même année. Cet objet m’est précieux. Non seulement offert cette année par mon frère, le Pan, mais également une lecture endiablée et recommencée sur un récit toutefois étouffant.
Le style, un peu suranné et académique, laisse néanmoins toute la place à une écriture naturaliste. Dans un excellent français, l’auteur nous emmène visiter les décors et les esprits des personnages. L’intrigue s’évase entre le moral et la morale, la neurasthénie et les joies de la vie citadine d’avant-guerre.
Il me semble indispensable d’expliquer que l’araigne est un filet dans lequel on piège les papillons, car c’est ce que fera Gérard avec les quatre femmes de sa famille, son unique sève.
Un livre délicieux qui fait jongler la langue et qui reste exactement moderne, même au siècle suivant.

51GBcwcJiQL._SX307_BO1,204,203,200_

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Extrait de L’araigne

« […] et ils passaient l’après-midi dans un cinéma de quartier. Ils demandaient une loge grillée à deux places. Au-dessous d’eux, la salle était presque vide. Quelques têtes accolées rompaient seules le vallonnement régulier des fauteuils. »

L’Araigne, Henri Troyat

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Itinéraire spiritueux, Gérard Oberlé

Comme vous l’aurez compris, l’auteur nous emmène dans un voyage littéraire, philosophique, gustatif et géographique des meilleurs alcools qu’il a croisés dans sa vie. Cet essai, bourre de moult anecdotes, est un livre drôle et intense. Il commence en nous enseignant que le mot ivrogne, du vieux français ivrongne, vient en fait du mot -et il en est l’anagramme- vigneron. Et là, commencent les péripéties du narrateur qui nous embarque dans une folle traversée des temps et des régions. Un vrai petit recueil d’art rhétorique sur les maltes et vins du monde.
Merci a mon amie Lusine pour ce cadeau.

oberle01

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire